Du nouveau pour vos événements

On vous l’a dit, Montpellier ne cesse de se renouveler, de jouer la carte de l’innovation pour créer de nouvelles expériences événementielles. Pour ce faire, la métropole a inauguré l’an dernier de nouveaux espaces qui répondent à toutes les envies des organisateurs. Petit tour d’horizon.  MO.CO ou l’art au service de votre événement En 2019, […]

On vous l’a dit, Montpellier ne cesse de se renouveler, de jouer la carte de l’innovation pour créer de nouvelles expériences événementielles. Pour ce faire, la métropole a inauguré l’an dernier de nouveaux espaces qui répondent à toutes les envies des organisateurs. Petit tour d’horizon. 

MO.CO ou l’art au service de votre événement

En 2019, la métropole de Montpellier a inauguré une démarche culturelle d’un nouveau genre baptisée MO.CO. Ainsi, l’Hôtel Montcalm, la Panacée et l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Méditerranée Métropole sont réunis au sein d’un Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) unique. Montpellier et sa Métropole sont ainsi les premières à inventer un centre d’art nouvelle génération, regroupant toute la filière artistique depuis son apprentissage jusqu’à l’exposition, fidèles à leur esprit de laboratoire culturel. Dans l’esprit de cette démarche, plusieurs lieux culturels vont ainsi pouvoir être privatisés dans le cadre d’événements professionnels. Tour à tour Collège Royal de médecine, École spéciale de Pharmacie, Laboratoire National de Santé, La Panacée est inscrite dans l’histoire de la médecine à Montpellier. Des espaces et des volumes ont été dégagés pour créer des salles d’exposition vastes et lumineuses. Un auditorium traité en bois a été recréé dans l’ancien amphithéâtre. L’Hôtel de Montcalm, hôtel particulier du début 19ème siècle construit au cœur de la ville, à proximité de la gare St Roch, de la place de la Comédie, du quartier piétonnier, et des parkings du centre-ville, abrite le MO.CO Musée des Collections  (3500 m2 près de la gare Saint Roch, en cours de restauration, ouverture prévue en juin 2019). Citons aussi le Pavillon Populaire qui est lui un espace d’art photographique ouvert gratuitement au public et qui se privatise également. Ajoutons le musée Fabre qui abrite l’une des plus importantes collections de Beaux-arts d’Europe ou encore la faculté de médecine. Des lieux culturels, chargés d’histoire, et qui donnent aussi à voir un autre visage de Montpellier.

Un nouveau trésor architectural et gastronomique

Une nouvelle plante a pris racine en bordure du Lez, entre le centre historique et les nouveaux quartiers : L’Arbre Blanc, bâtiment imaginé par les architectes Sou Fujimoto, Nicolas Laisné et Manal Rachdi, Alain Gillet. Il a été inauguré en juin dernier. Immanquable dans le paysage de Montpellier, pour son allure d’immeuble-hérisson. Ce volume de 56 m de haut pour 50 m de large doit en effet une certaine légèreté aux 193 balcons et aux ombrières qui jaillissent de ses façades. Un lieu prisé par les amoureux d’architecture et de gastronomie, avec l’ouverture mi 2019 d’une toute nouvelle brasserie par Charles Fontes (chef étoilé de la Réserve Rimbaud) et Eric Cellier, (chef du restaurant gastronomique La Maison de la Lozère), au rez de chaussée et au 1er étage. A venir également, un bar à tapas édifié sur l’une des terrasses panoramiques du 17ème étage  et une Galerie d’Art ! De quoi organiser un magnifique repas d’affaires ou un cocktail en mode lounge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *