Marseille : une ville qui a plus d’un talent événementiel

Une économie qui a le vent en poupe, un art de vivre unique, sans oublier une histoire vieille de plus de 2 600 ans, la cité phocéenne a tout à révéler de son visage aux multiples facettes. Connectée, créative, métissée, Marseille ne cesse de se renouveler pour continuer à fidéliser les organisateurs d’événements et ça […]

Une économie qui a le vent en poupe, un art de vivre unique, sans oublier une histoire vieille de plus de 2 600 ans, la cité phocéenne a tout à révéler de son visage aux multiples facettes. Connectée, créative, métissée, Marseille ne cesse de se renouveler pour continuer à fidéliser les organisateurs d’événements et ça marche ! 

Une Skyline comm à New York !

Aujourd’hui, le colossal chantier du centre-ville est en phase d’achèvement. L’emblématique tour La Marseillaise de Jean Nouvel a été inaugurée sur les Quais dAres pour parfaire la skyline de la Joliette (dautres projets sont dans les cartons). La deuxième étape du projet Euroméditerranée (et non pas de la skyline) prévoit l’aménagement de 160 hectares supplémentaires. Au coeur de ce projet, une offre purement business avec l’ouverture par l’équipe du World Trade Center d’un nouvel espace réceptif baptisé Sky Center. Un lieu exclusif  où se mêlent innovation, technologie, luxe et excellence. Prestations haut de gamme, services à la carte, le Sky Center se veut un espace événementiel prestigieux qui vous invite à vivre une expérience incroyable et surtout, à donner un nouveau souffle à vos réunions et captiver votre audience. Réparties sur 900 m2 d’espaces réceptifs haut-de-gamme et entourées d’un jardin suspendu, aux couleurs de la Provence, ce sont 6 salles entièrement dédiées à vos événements qui n’attendent que vous. Vous pourrez aussi profiter de ce lieu hors norme pour organiser des cocktails jusqu’à 500 personnes. La deuxième étape du projet de Skyline prévoit l’aménagement de 160 hectares supplémentaires afin de créer une continuité jusqu’aux fameux quartiers Nord. Smartseille, Les Fabriques : ces « expérimentations de la ville du futur, énergétiquement sobre et socialement mixte », fascinent urbanistes et architectes du monde entier. Rendez-vous en 2030 pour une vision d’ensemble.

Plusieurs filières d’excellence de renommée mondiale

Marseille est devenue un hub majeur pour les lignes sous marines qui transportent de la fibre optique afin de relier les opérateurs de contenus européens au reste du monde (Amériques, Chine, Inde, Afrique). Dans la foulée, de très gros data centers s’implantent dans la cité phocéenne pour héberger les serveurs de leurs clients (les GAFA, notamment, sont déjà là). Un contexte qui fait écho à l’une des filières phares de la métropole : le numérique, labellisée French Tech. L’aéronautique, le transport maritime et la logistique, l’énergie, la santé, l’eau et l’environnement, l’art de vivre et le tourisme sont également des filières porteuses pour la croissance marseillaise. 

Attirer les organisateurs : un savoir-faire marseillais

« Les organisateurs d’événements nous disent souvent que Marseille attire plus de monde qu’une autre ville : ciel bleu, gens sympas, la recette plaît énormément  », témoigne Stéphane Journiat, directeur commercial du parc d’expositions et centre de congrès Marseille Chanot, où une rénovation d’envergure est annoncée dans les prochaines années. « Avec un tel équipement en pleine ville remis au goût du jour, plus rien ne nous arrêtera », s’enthousiasme Pascale Bigo, responsable du Bureau des congrès et des événements. Pour accompagner les entreprises et les organisateurs, un partenaire de choix : le Bureau des Congrès et des Evénements, intégré au sein de l’Office Métropolitain du Tourisme et des Congrès. Interlocuteur unique et privilégié, il est pour eux force de conseil. Au fil des années, le Bureau des Congrès et des Evénements de Marseille piloté par Maxime Tissot, Directeur Général, a su fédérer les professionnels locaux de la filière tourisme d’affaires. Ils sont aujourd’hui plus de 80 à s’engager pour que chaque manifestation soit une réussite. Le tourisme est un des éléments clés de la politique de développement et d’attractivité de la ville et le tourisme d’affaires y occupe une place de choix, pour laquelle Marseille et sa métropole disposent de nombreux atouts. 2017 a d’ailleurs été une année exceptionnelle avec des congrès et des événements internationaux de taille et de durée importantes : Congrès de Pneumologie de Langue Française (5000 personnes), Fiber to the Home (3000 personnes), EBMT (5000 personnes), Rencontres du transport Public-Gart (5000 personnes). En 2018, on note une belle progression de + 15% par rapport à 2016 en nombre de journées congressistes.

Au-delà, Marseille dispose d’infrastructures conséquentes et performantes pour créer des événements sur-mesure et insolites. Citons d’abord le Parc Chanot créé en 1906 dans le quartier du Prado. Propriété de la ville, le parc est géré par la Société anonyme de la foire internationale de Marseille (SAFIM) dont la délégation de service public arrivera à échéance fin 2019. Côté espaces mis à la disposition des entreprises : 17 hectares, 1 palais des congrès, 5 halls d’expositions de 5 000 à 14 000 m2, 3 auditoriums de 200 à 3 200 fauteuils, 1 800 places de parking et une station de métro à deux pas. Marseille Chanot accueille en moyenne 250 manifestations par an, dont 40 % de salons. Certains sont produits comme la Foire de Marseille, 2e  plus importante de France, ou Food’in Sud, dont la première édition s’est tenue début 2014. Le Parc Chanot se lance également dans une démarche ISO 20121 pour coller à l’esprit éco-citoyen de la métropole. A l’entrée du Vieux-Port, le palais du Pharo construit par Napoléon III pour Eugénie domine majestueusement la mer. Il accueille des événements soit dans la bâtisse historique (salons d’honneur, salles de séminaire avec vue mer, une plénière de 300 places…) soit dans l’extension contemporaine gagnée sous l’esplanade de verdure où a été aménagé un auditorium de 900 places ainsi que des espaces d’exposition et de restauration que prolonge une magnifique terrasse avec vue sur le port et le fameux MuCEM. 

Zoom sur THE événement pour Marseille !

En 2020, Marseille recevra le Congrès mondial de la Nature (UICN). Marseille se prépare à montrer une autre image que celle de la grande métropole méditerranéenne explique Pascale Bigo. « C’est une ville bordée par la mer et plusieurs îles (57 km de côtes) ; entourée de collines, elle est aussi sillonnée par des vallées fluviales. Elle s’étend sur 24 000 hectares avec un centre dense et 9 000 hectares d’espaces naturels. La diversité de son territoire se retrouve dans la biodiversité : un écosystème varié, très riche, mais fragile aussi. Marseille abrite le seul parc national à la fois continental, marin et périurbain d’Europe : les Calanques. Par ailleurs, la candidature à ce congrès exceptionnel (10 000 personnes sur 9 jours) a permis une prise de conscience collective de ce que la ville réalisait en matière de préservation de la nature mais également de ce que nous pouvions encore faire. Le Parc Chanot se prépare à la certification ISO 20121, les hôtels et entreprises partenaires de l’événement se sont tous engagés dans une démarche de développement durable ».

Marseille, une ville plus que jamais accessible

C’est sans nul doute l’un des atouts phares de la destination. Marseille est en effet accessible grâce d’abord à son aéroport international Marseille Provence. Il compte 125 lignes aériennes opérées par 33 compagnies aériennes et reliant en direct 25 pays et 92 aéroports dont 20 liaisons quotidiennes Paris/Marseille (durée de vol 1h15), 7 destinations long-courriers sur le Canada, le Moyen-Orient, l’Océan Indien, l’Afrique… et la 1ère aérogare low-cost d’Europe. Située en plein cœur de Marseille, la gare Marseille Saint Charles est également un moyen de rejoindre facilement la ville avec plus de 200 trains quotidiens, 15 TGV Méditerranée Paris/Marseille par jour. Comptez 3h05 pour venir à Marseille depuis Paris, 3h40 depuis l’aéroport Charles de Gaulle, 3h30 depuis Genève, 4h34 depuis Barcelone, 5h10 depuis Bruxelles, 6h27 depuis Londres et 7h20 depuis Milan. 

Des lieux réceptifs qui sortent du cadre !

Admirablement restauré, le Fortin de Corbières dispose aujourd’hui d’une infrastructure modulable se pliant aux désirs de ses hôtes. Se déployant sur 400m², la bâtisse dispose d’espaces pouvant accueillir les séminaires comme les moments de détente. Ses équipements s’étendent du vidéoprojecteur, à la cave à vin pour des dégustations oenologiques. Sa luxueuse cuisine se prête aux dîners intimes concoctés par un chef privé, comme aux leçons de cuisine et de pâtisserie. L’ensemble est largement ouvert sur l’extérieur grâce à deux immenses baies. Spacieuse et élégante, la terrasse pavée du Fortin de Corbières est une toile blanche que l’on est libre de composer au gré de ses envies. Ajoutons une piscine de plein-air agrémentée de vestiaires. Accroché à la falaise, son bassin permet de nager ou de se détendre en profitant d’une vue infinie sur l’horizon, unique à Marseille. A toute proximité, un terrain de pétanque permet de challenger ses équipes. Le Fortin de Corbières peut recevoir jusqu’à 600 personnes en cocktail et 99 personnes en séminaire. 

Citons aussi le Sky Center (voir plus haut) qui témoigne de la capacité créative et de l’esprit visionnaire des Marseillais. 

Située dans un emplacement exceptionnel entre le Sofitel Vieux-Port et le Fort Ganteaume, la Casa Delauze est unique à Marseille. Son intérieur, façonné à l’image des sous-marins, est aussi fascinant que l’histoire de son propriétaire, le capitaine Henri Germain Delauze, plongeur et passionné de fonds marins : matériels de plongées, coraux et souvenirs de voyages exotiques en font à eux seuls un musée. Le lieu offre une plongée en eaux profondes tout en restant sur la terre ferme ! Sur un terrain d’une superficie de 4 600 m2 la Casa Delauze peut accueillir jusqu’à 700 personnes pour tous types d’événements : séminaires, conférences, cocktails, dîners de gala… Un endroit à la fois historique, atypique et marseillais qui vous permettra de vivre une expérience unique et extraordinaire. 

Le musée des civilisations de lEurope et de la Méditerranée (Mucem) est sans conteste l’une des plus belles réussites architecturales de Marseille-Provence 2013. Visites privées (jusqu’à 350 personnes), auditorium de 335 places et cocktails dînatoires magiques sur la terrasse du musée (300 personnes) ou la place d’Armes du fort (450 personnes), ce haut lieu culturel vous invite à des moments événementiels hors du commun. 

Les voûtes situées sous la cathédrale néobyzantine de la Major ont longtemps servi d’entrepôts. 

Aujourd’hui, certaines voûtes accueillent des boutiques et des restaurants tandis que d’autres se privatisent, les Halles de la Major peuvent accueillir plus de 350 personnes en intérieur et 800 en extérieur sur la terrasse, on peut même danser à l’étage.

Enfin, sur le cours d’Estienne d’Orves, les anciennes boulangeries de l’arsenal des galères de Louis XIV ont vécu une sombre période puisqu’elles ont un temps accueilli un parking ! 

Réhabilitées, elles ont ensuite été transformées en restaurant avant de devenir en février La Réale un bistro lounge à l’ambiance arty. À l’arrière, La Scène et Le Club se privatisent : 680 personnes pour un cocktail côté Scène, 480 personnes pour danser. Côté Club, une magnifique salle voûtée permet des dîners assis (120 personnes).

Un parc hôtelier marseillais en perpétuel renouveau

Marseille compte 124 hôtels pour une capacité de 8 133 chambres. Parmi les nouveautés : NH Collection et Nhow Marseille. Le premier a ouvert à mi-distance du Vieux-Port et de la Joliette. Le lobby-lounge donne le ton : mobilier design et canapés colorés, photo-fresque noir & blanc en hommage au savon de Marseille et mur végétalisé composent une atmosphère chaleureuse. Au rez-de-chaussée, le restaurant propose des tapas préparées à la minute mixant tradition espagnole et couleur locale et 3 salons high-tech bénéficient de la lumière du jour (120 personnes). L’hôtel compte 176 chambres dont 47 premiums et 4 suites. Le second le Nhow Marseille, anciennement Pullmann Plam Beach, est un nouvel hôtel de créateur situé dans l’une des plus belles baies de la Méditerranée. Construit en 1976 et entièrement rénové en 2018, l’hôtel affiche une décoration moderne signée des designers et architectes Teresa Sapey, Claire Fatosme et Christian Lefèvre. Outre 150 chambres, il dispose d’un amphithéâtre de 322 places offrant suffisamment d’espace pour les grandes conférences et 16 petites salles de réunion. Le Best Western Plus La Joliette est un établissement 4 étoiles se veut une  chaleureuse maison de famille à l’ambiance méditerranéenne et qui vient de se métamorphoser en passant de 31 à 64 chambres astucieusement articulées autour d’un patio central. Dans le quartier de la préfecture, la Maison Montgrand, 3 étoiles, est un hôtel particulier de 37 chambres (bientôt 50) toutes décorées différemment. On peut s’y réunir jusqu’à 30 personnes. Son plus : un grand jardin en plein coeur de ville. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *