Beaune : plus qu’une ville, toute une destination à l’écoute des entreprises

Les célèbres Hospices de Beaune, des vignobles inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, le canal du Centre qui s’offre à des balades en péniche, un patrimoine gastronomique qui séduit au-delà des frontières de l’hexagone, Beaune et le Pays Beaunois ont de quoi séduire les organisateurs. La destination s’ouvre plus que jamais au tourisme d’affaires. Preuve […]

Les célèbres Hospices de Beaune, des vignobles inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, le canal du Centre qui s’offre à des balades en péniche, un patrimoine gastronomique qui séduit au-delà des frontières de l’hexagone, Beaune et le Pays Beaunois ont de quoi séduire les organisateurs. La destination s’ouvre plus que jamais au tourisme d’affaires. Preuve en est avec de nouveaux projets qui viendront s’ajouter à de nombreux atouts, depuis longtemps éprouvés.

Pourquoi choisir Beaune

Beaune est d’abord accessible.

La ville est située au coeur d’un réseau routier et autoroutier performant, bien desservie par le réseau l’A6 et l’A31 (vers Dijon, puis Lille ou Nancy) et l’A38 (vers Besançon, Bâle). Si vous préférez le train, rien de plus simple puisque Beaune n’est située qu’à 2h15 de Paris en TGV (correspondance via Dijon), 1h45 depuis Mulhouse et 1h40 depuis Lyon. On peut choisir aussi de venir à Beaune en avion. L’aéroport de Dole Jura ou l’aérodrome Beaune Challanges sont un plus pour les organisateurs, notamment pour ceux situés hors des frontières de l’hexagone, renforçant un peu plus la position géo-stratégique de Beaune sur le quart nord-est de la France et de l’Europe.

Beaune est une ville à taille humaine.

A Beaune, tout peut se faire à pied : rejoindre le palais des congrès depuis son hôtel par exemple ou visiter les lieux remarquables de la ville (musée du vin de Bourgogne, musée des Beaux-Arts, musée de l’Hôtel-Dieu, basilique Notre-Dame de Beaune, Ateliers du Cinéma de Claude Lelouch…A titre d’exemple, de la gare au Mercure de Beaune, il suffit de 15 minutes seulement ! Un argument qui convainc les organisateurs d’événements soucieux d’eco-responsabilité.

Beaune est un havre de calme

La ville peut se targuer d’être une ville au vert mais qui est située également au milieu des vignobles de Bourgogne les plus connus : Nuits-Saint-George, Corton, Pommard, Meursault, Puligny-Montrachet…Ajoutons que depuis le 4 juillet 2015, les climats du vignoble de Bourgogne ont été inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Cette inscription constitue une reconnaissance du caractère unique de la Côte Viticole entre Dijon et Beaune et jusqu’aux Maranges, au sud de Beaune. Paysages remarquables, patrimoine bâti exceptionnel, savoir-faire unique, tels sont les éléments qui ont permis de sacrer les Climats du vignoble de Bourgogne. Toute une culture et un savoir-faire que vous pourrez faire découvrir à vos collaborateurs le temps d’un séminaire sur Beaune et sa région. Outre des visites dégustation classiques, les propriétaires viticoles, conscients des débouchés que représente le tourisme d’affaires pour leur filière, se sont mis en ordre de marche pour accueillir les entreprises et leur faire partager les secrets de leur métier et de leur passion. Des moments authentiques que vos équipes ne sont pas prêtes d’oublier !

Beaune est une ville d’Art et d’artistes

La ville célèbre d’abord la musique, à travers plusieurs festivals dédiés. Au mois d’avril, c’est le Festival du Film Policier qui ouvre le bal puis en Juillet, c’est le Festival International d’Opéra Baroque qui accueille les mélomanes du monde entier. En octobre, Jazz au Verre rythme l’entrée dans la saison automnale. Juste avant Noël, le Beaune Blues Boogie Festival rassemble les meilleurs pianistes et musiciens de blues et boogie woogie venus de France, Allemagne, USA, Guadeloupe qui se produisent en piano solo, duo de pianos et orchestre. Mais Beaune est aussi la ville du septième art, depuis l’invention par Etienne-Jules Marey du fusil chronophotographique. Depuis, Beaune sert régulièrement de décor naturel aux réalisateurs français comme Claude Lelouch qui y tourna son 46ème long métrage intitulé Chacun sa vie. Il y a créé aussi les Ateliers du Cinéma, une structure d’apprentissage du cinéma d’auteur comme le célèbre réalisateur aurait souhaité disposer au moment de se lancer. C’est aussi aux Ateliers du Cinéma que Beaune accueille enfin Ciné Rétro, un festival hommage vivifiant à l’esprit burlesque des réalisateurs et acteurs de la génération de Chaplin et Buster Keaton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *